Accueil > Espace pédagogique > Travailler en ligne avec le site Internet du musée > Travailler sur "Le chant des marais", "Die Moorsoldaten"...

Travailler sur "Le chant des marais", "Die Moorsoldaten"...

Le service éducatif a mis en ligne un document tiré de ses collections, à partir duquel les élèves peuvent travailler sur "Le chant des marais", en histoire ou dans une optique Histoire des Arts.

Un chant de Résistance

"Le chant des marais"est considéré comme LE chant des déportés. Il est une adaptation du chant créé en 1933 dans un des 1ers camps de concentration nazis : Börgermoor. C’est un chant d’espoir et de Résistance.

Le service éducatif propose 2 documents.

Le 1er est un travail d’une page et demie destiné aux élèves, à qui il est fourni les paroles et la partition du chant des marais,(une page ) et une contextualisation (une page ).
Si l’écoute en ligne leur est possible, 2 versions chantées sont proposées.

Travailler sur "Le chant des marais" -  PDF - 993.9 ko
Travailler sur "Le chant des marais"

Le 2ème document est une synthèse plutôt destinée aux enseignants, ou aux étudiants, avec une sitographie pour approfondir le sujet, et plusieurs propositions d’écoute en ligne.

"Die Moorsoldaten-Le chant des marais" , Complément  -  PDF - 276 ko
"Die Moorsoldaten-Le chant des marais" , Complément

Différentes utilisations possibles

"Le chant des marais" peut être étudié dans le cadre de la leçon sur le nazisme ou de la leçon sur le système concentrationnaire.
L’enseignant peut alors renforcer le questionnaire proposé.

Un objet d’étude pour le parcours artistique ( Histoire des Arts)

Cette chanson est aussi un objet d’étude possible en Histoire des Arts pour la classe de 3ème , seul ou mis en relation avec d’autres documents sur les camps.
L’idéal est d’en faire l’étude conjointement avec le professeur d’Education Musicale, d’autant plus que l’interprétation musicale qui en faite en Allemagne actuellement diffère de l’interprétation déclinée en France.

Et pour le CNRD sur "Résister dans les camps nazis"

Les circonstances de création concernent les internés allemands anti-nazis, mais la popularisation et la diffusion du chant dans les camps participent des formes de Résistance affirmées par les déportés français. De plus, la version française est légèrement différente des paroles initiales allemandes.

2 documents joints :

- le document pour les élèves, sans les questions, pour les enseignants qui voudraient produire leur propre questionnaire.
info document -  PDF - 965.6 ko

- Seulement le questionnaire élève, en version WORD réadaptable par les enseignants.
info document -  Word - 26.5 ko

Contact : catherine.poncelet@ac-orleans-tours.fr

PS : Sur les camps, période d'avant 1939, un témoignage extrêmement intéressant : celui de Carl Schrade, "Le vétéran, 11 ans dans les camps nazis", préfacé par Fabrice d'Almeida (Editions Fayard, février 2011). Schrade, ressortissant suisse travaillant pour une entreprise allemande, est arrêté à Berlin en 1934, pour avoir critiqué les nazis dans un café. Il ne retrouvera la liberté qu'en 1945. Il décrit la transformation progressive du système en plusieurs étapes, des 1ers camps où il est interné : Lichtenburg, Esterwegen, à la construction de Sachsenhausen ou Buchenwald . Puis c'est l'arrivée des internés juifs et l'entrée en guerre de l'Allemagne. Il passe ensuite l'essentiel de sa détention à Flossenbürg. Il consacre un chapitre au camp de l'Emsland , Esterwegen, proche de Börgemoor : il décrit le difficile travail dans la tourbe des marais, et les brimades des SS (1935).

Dans la même rubrique

Haut de page

Partenaires

Conseil général du Cher Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Cher Le Musée de la résistance Nationale Ministère de la Culture et de la communication Région Centre Val de Loire