Musée de la Résistance et de la Déportation du Cher

Ceux du maquis. Les maquis dans la libération du Cher.

Exposition du 11 juillet au 20 septembre 2020.

Associés aux représentations collectives les plus visibles de la Résistance, l’histoire des maquis a fait l’objet d’études nombreuses, notamment pour les plus célèbres d’entre eux comme celui des Glières ou du Vercors. Les contributions les plus récentes des historiens ont mis en avant une chronologie et des réalités géographiques contrastées selon les régions concernées par le phénomène « maquis ».

De la cabane des Rioux à Allogny, utilisée en 1942 comme refuge par quelques FTPF, aux formations d’août 1944 regroupant plusieurs centaines de FFI dans les bocages et les forêts, les maquis du Cher se sont également adaptés aux évolutions de la lutte clandestine ainsi qu’à l’environnement naturel et humain dans lequel ils se sont développés.

Elaborée en 2014, cette exposition présente documents et objets, issues des collections du musée et des archives. A travers une nouvelle approche chronologique et géographique, elle met en valeur les études récentes qui balayent quelques idées reçues et permettent de mieux comprendre certains aspects des maquis comme leur sociologie, leur financement ou encore la forte interdépendance qui les liait aux populations environnantes. D’autres problématiques, au coeur des enjeux de la Libération, sont également évoquées comme les rapports complexes avec les forces alliées ou encore le rôle des maquis dans la reddition de la colonne du général Elster, fait de guerre unique dans l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Du mardi au vendredi : 8 h 30 - 12 h 30 et 13 h 30 - 17 h 30

Samedi et dimanche : 14 h - 18 h

Entrée libre