Accueil > Musée > Parcours > La ligne de démarcation

La ligne de démarcation

L’une des conséquences immédiate de l’armistice pour la France est la perte de son unité territoriale, divisée en zones d’occupation reparties selon les intérêts stratégiques de l’Axe.

Une ligne de démarcation sépare la France entre une zone Nord, dite occupée, et une zone Sud, dite libre. Le tracé de la ligne coupe le département du Cher en deux, cette frontière intérieure détermine pendant plusieurs années le quotidien de ses habitants, mais également l’organisation économique et administrative.

Certains cherchent à franchir la ligne clandestinement : prisonniers de guerre évadés, aviateurs alliés, résistants, réfugiés, Juifs persécutés... Ces clandestins sont aidés par des frontaliers, par solidarité d’abord, puis par volonté de résister, souvent au sein de véritables filières d’aide au passage clandestin.

info portfolio

Poste de garde allemand installé sur le ligne de démarcation à (...)

Dans la même rubrique

Haut de page

Partenaires

Conseil départemental du Cher Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Cher Le Musée de la résistance Nationale Ministère de la Culture et de la communication Région Centre Val de Loire