Accueil > CNRD > Sujets des années passées > CNRD 2016-2017 "La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire (...) > Témoignages de déportés du Cher > Georges JOUANIN

Georges JOUANIN

Jeune résistant vierzonnais, Georges Jouanin monte à Paris pour échapper au STO. Typographe de métier, il sculpte des tampons pour fabriquer de faux papiers, fait du Renseignement pour le compte du BCRA par le biais des réseaux CND Castille puis Turma-Vengeance dont il devient l’agent de liaison entre le groupe de Paris et celui de Vierzon. Il a 20 ans lorsqu’il est arrêté le 23 juillet 1943. Il est déporté le 14 décembre 1943 à Buchenwald, Dora et Ravensbrück. Libéré le 30 avril 1945. Matricule 38491. Il pèse 43 kg à son retour.

info portfolio

Le matricule et le triangle de Georges Jouanin

Dans la même rubrique

1 | 2

Haut de page

Partenaires

Conseil général du Cher Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Cher Le Musée de la résistance Nationale Ministère de la Culture et de la communication Région Centre Val de Loire