Accueil > Rendez-vous > La négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire nazi

La négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire nazi

Conférence proposée dans le cadre de la préparation du Concours national de la Résistance et de la Déportation 2016-2017 (CNRD) par Olivier Lalieu, historien au Mémorial de la Shoah

Au nom d’une vision du monde fondée sur l’existence et l’inégalité de races humaines, les nazis ont mis en oeuvre une politique de discrimination puis d’élimination des êtres humains ne correspondant pas à leur conception aberrante de l’humanité.

Enfermant leurs opposants réels ou supposés dans les camps de concentration, ils leur ont imposé un régime de terreur destiné à humilier et briser les individus en tant qu’êtres humains. Dans les camps d’extermination, ils ont exclu de la communauté des hommes des familles entières pour justifier et planifier leur mise à mort à une échelle industrielle.

Après la défaite de l’Allemagne hitlérienne et la découverte de l’horreur concentrationnaire, les vainqueurs ont tenu à juger les principaux responsables nazis en rajoutant à l’accusation la notion de crime contre l’humanité. Face à l’ampleur et à la profondeur de la négation de l’homme par les nazis, il est apparu nécessaire de réaffirmer l’unicité de l’espèce humaine et l’universalité des droits dont dispose chaque être humain dès sa naissance.

Partenariat avec la Direction des services départementaux de l’Education nationale du Cher et de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

PS : Illustration: Auguste Favier, Transport des déportés de France en Allemagne. 16 décembre 1943 / Musée de la Résistance nationale

Dans la même rubrique

1 | 2

Haut de page

Partenaires

Conseil départemental du Cher Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Cher Le Musée de la résistance Nationale Ministère de la Culture et de la communication Région Centre Val de Loire